Message du Guide canalisé par Floryane Leguet.

Dans plus de 80% des couples, dont 12% sévèrement, un conjoint se croit moins méritant/digne que le partenaire.

84% sont des femmes, à trop se tourmenter sur leur valeur, sur leur Qualité d’amoureuse.

 

Pour certains, cela mène (rarement heureusement) à des dépressions.

Les doutes majeurs, qui habitent celui qui ne se croit pas à la hauteur, sont :

-          « comment vais-je faire quand il sera parti ? certain, je le lasse, je l’ennuie, je prends trop de place. »,

-          « la chance ne va pas durer. Je serai prochainement seule. Je vais me dégrader, avec mes remords, et la honte/peine, de n’avoir pas été assez bien. ».

 

Comment remédier à cela ?

Entamer une thérapie ? Aie… ça dure, ça dure, et on n’est pas forcément amené, à ressentir sa capacité à être autonome, à être acteur de son bonheur, de sa confiance.

rose blanche 2

L’acceptation, joue un rôle considérable, dans la gestion des doutes, et du peu d’estime.

 

Voici des idées d’affirmations :

-          J’accepte et je reconnais les qualités de mon compagnon.

J’accepte de valoriser mes qualités. Je muscle mes qualités.

-          J’arrête de me concentrer sur les distances entre nos aptitudes.

Je me concentre sur le plaisir d’être ensemble, de Bâtir nos histoires à deux,

 

-          J’accepte nos différences. Je vois, je reconnais les bénéfices de mes aptitudes, de mes qualités,

-          Je reconnais nos différences, ainsi que nos écarts culturels et d’états d’être.

Je regarde en face nos deux personnalités, je choisis un été d’être d’entente, pour déployer mes ailes.

 

Se croire inférieur, que ça soit par rapport au conjoint, ou envers un autre profil, manifeste la peur qu’il n’y ai pas de place pour nous, dans la société.

Cette peur est présente presque chez tous présentement.

Penser que la société ne nous attend pas pour fonctionner.

Mais que nous formons la société. C’est à nous même d’y donner les valeurs humaines qui inspirent.