Je t’avais écouté, avec soin, parfois avec impatience,

Tu comptais pour moi, tu avais des défauts,

Mais je t’appréciais, et je laissais passer ces désagréments.

 

Je t’avais écouté, et toi aussi.

Mais il y eu un fossé qui grandit.

Je n’ai pas compris. Tu comptais pour moi.

La relation se défaisait.

 fleur de cerisier

Je ne voulais pas y croire.

Je voulais réparer un mal fait, que je n’avais pas identifié.

 

 

Une fois séparées, je compris les erreurs qui t’ont peinées.

Je serai plus à l’écoute de ce que nous ressentirons.

J’accueillerais les sentiments,

Même si je n’en comprends pas les fondements.

 

L’intention pour une bonne relation ne suffit pas.

Reconnaître et respecter les sentiments, les idées,

Même si c’est d’un autre monde,

Essentiel pour bâtir des relations,

Dont la réciprocité, puise sa force dans ce qui nous Unis.

 

Floryane Leguet